Tuning Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 27 mars 2007

Call - flux - action

Le tuning score n'ai pas une partition de meditation. Les calls te ramennent dans le flux et t'invite a jouer des actions

Watcher / Spectateur ?

Je serais intéressé de creuser la question, mais il me semble que nous utilisons bizarrement le terme spectateur. En décrivant le Tuning Score à quelqu'un, ou lors de nos discussions, je me rends compte que je/nous fais régulièrement référence à l'expérience du spectateur, et à une interactivité supposée entre public et scène (cfr note de Pascale). Est-ce vraiment le cas? Je ne pense pas. Car un spectateur a une activité, ça oui! mais il ne faut pas se leurrer. Un spectateur n'a pas le pouvoir d'action tel que nous l'entendons, et nous n'en voulons pas d'ailleurs. Voudrions-nous vraiment d'une salle de 50 personnes qui donnerait son avis sur la composition? Moi ça ne m'intéresse pas. Si je vais voir quelque chose, en tant que spectateur, je veux être confronté aux choix de composition, en l'occurence, de quelqu'un, ou dans notre cas d'un groupe (tout notre travail ne réside t-il pas là d'ailleurs ?). C'est cette expérience qui m'intéresse, pas celle illusoire de tout le monde. Oui, le spectateur a sa propre expérience, souvent silencieuse parfois un peu plus ( quitter la salle, rire, applaudire, etc.), il crée son sens, il compose pour lui-même. Et il est à considérer. Mais ce n'est pas lui qui donne à voir. Mais d'où vient alors cette idée de spectateur que nous employons, la place du spectateur, l'activité, le désir du spectateur, et quel rôle joue t-il dans le Tuning Score ? Back to Lisa: elle n'emploie pas le mot spectateur, autant que je sache, mais de watcher. Et c'est bien différent. Ce qui est intéressant c'est l'activité de regarder le mouvement ou une composition et l'analyse que Lisa en a tirée pour produire une "technique pratique de composition". Et dans notre pratique, effectivement, nous passons un certain temps à regarder ce que nous faisons, et que cette pratique d'observation nourrisse ce que nous produisons, en terme de composition et de questionnement quant à ce que nous expérimentons. Ca nous nourrit nous, juste nous. Et nous n'occupons jamais la place de spectateur, car il n'a pas les mêmes permissions et actions et intentions. Utiliser le terme spectateur dans ce cas est quelque peu naïf ou alors suppose une situation scène-public particulière que nous aurions révée? Je pense que le mot spectateur vient d'une traduction libre du mot watcher. Que pensez-vous de ceux-ci: regardeur ou voyeur ou encore regardardant? (to be continued...)

communauté et Communication

Le mot communauté n'a de sens que s' il mets en jeu la communication

Jouer les calls dans sa langue maternelle

Jouer les calls en français pour observer nos réflexes de langage et ainsi pouvoir peut être identifier et nommer nos désirs plus précisément.

lundi 26 mars 2007

Store et restore

le call record que proposer Baptiste pour enregister une organisation spatiale et pouvoir la rejouer plus tard est nommé par store pour enregister et restore pour rejouer.

interview Hubert Godard

www.seishindo.org/articles/hubert_godard2.html An Interview with Hubert Godard By Aline Newton

Contact quaterly PHENOMENOLOGICAL SPACE I'm in the space and the space is in me.

Témoignage Pascale après la semaine du 12 au 16 février Dans in Jette Bruxelles

Report Pascale after the week 12 to 16 February Dans centrum Jette Brussels:

Je viens de finir la semaine de recherche sur le Tuning score de et avec Lisa Nelson et comme a chaque fois j'ai une révélation...

Cette fois si elle porte sur La richesse de soutenir énergiquement l'espace vide d'action...

"Si je pars avec l'idée que l'improvisation est une écriture et que la responsabilité de cette écriture se partage alors :...

Alors j'aime suivre le temps qui s'écoule, sans action ; j'aime soutenir énergétiquement ce temps en suspension, car il va s'y déposer une action, il va s'y inscrire un sens.

À chacune de ces actions, je dois réajuster ma propre compréhension de ce qui se déroule. Chaque action me donne à lire du nouveau signifiant et ainsi mets en mouvement mon point de vue.

Je n'avais pas imaginé à quel point l'action révèle les interprétations variées de l'instant, à quel point elles incarnent notre compréhension du monde et du coup à quel point elles sont un outil de communication.

Alors chaque action est feed back, alors what is next ?... et voila le temps suspendu vide d'action qui prend place...

Alors ce moment devient un espace de transition où je compose avec ma propre compréhension, je compose avec ce qui est et ce que j'imagine qui est ou sera...

Alors l' espace vide d'action se charge, il se charge de désir et il vibre; puis l'action tombe, elle apporte ca réponse, elle élargie ma vision, elle illumine ou obscurcie ma compréhension... Quelle richesse et quelle leçon de tolérance de la différence...

Alors peu être que cette expérience s’observe et s’exprime de la même manière dans le contexte de communication entre scène et public. Peut-être que cet espace vide d’action est une invitation faite au spectateur, d’entrer, pour jouer son imaginaire, construire le sens, réveler son désir, et rendre actif son regard .

Dans le contexte du Tuning score INCLUDE signifierai Le désir de donner à voir de l’espace vide dans lequel se jouerai l’imaginaire du spectateur.

I ‘ve just ending the research week on the Tuning score with Lisa , Scott and the Brussels band in dans centrum de jette and asevery time I’ve got a " revelation….!"

This time is around the richness to sustain energetically the empty action Time.

If I’m starting with the idea that improvisation is a writing where is responsibility is sharing by any one so:

So, I like to follow the life spend without action, I like to sustain energetically this suspension timing, because an action will be deposit, Because a mind will be writing.

After any action, I have to readjust my one understanding to what is happening. Any action gives me the possibility to read a new mining and by the way move my general point of view.

I haven’t imagine how far the action can revel the various interpretation of the moment, How far action embody our understanding of the world and how it becomes a nice tool for communicate.

So any action is readable as a feed back, so what is next…and now empty action time suspends into the space…

So this moment became an space transition where I can compose with my on understanding, I compose with what it is and with I can imagine it will be…

So the empty action space start to be charge, charge by desire and vibrate through this energy and the action flow into the space and carry this her an answer. The action lets out my vision, light up or gets dark my understanding … So rich and so efficient for learning tolerance of difference.

Maybe I can observe the same phenomena in the context of performance: Maybe the communication between stage and audience works the same. I mind: maybe this empty action space is an invitation for the audience to play their imagination, to bud up personnel mining, to disclose on desire and activate their watching.

In the tuning score context I would like to bring the INCLUDE call. This call will name the desire to give more empty space where the watcher will have more opportunity to play his on imaginary

Five minutes tee notes (a new practice!)

Observation:
-conséquence suite à l'usage de call(s) spécifiques:
constitution d'un répertoire constaté ce vendredi 22 mars par l'usage de store, restore et playback
-qu'est-ce que de visiter les matériaux qui définissent le répertoire?
-qu'est-ce qu'un nouveau matériau? de quelle manière est-il relié au reste?
- être
-quand un nouvel élément est apporté: n'est-il que compositionnel et ou bien est-il joué, interprété?
- "on vit de plus en plus, l'être apparaît"
-l'organisation du corps et la frontière entre la sphère sociale et la danse
-quel call pour introduire ou amener l'attention du watcher vers l'environnement
-l'importance des mots tel que neck, head, les calls anatomiques, exemple: duet Bapt anouk "exit muscles" "enter muscles"
-à quoi s'adressent les calls? mémoire cellulaire, sens de la composition, changer l'attention, ouvrir les sens
-les calls qui s'adressent à l'imaginaire
-"memory reverse" dont li'ntention était de ne pas affecter le mouvement tout en entrainant la mémoire à re-visiter l'histoire de la composition "ça aide à ne pas vieillir" report d'Améthyste
-anti-tuning calls: call martial comme "choose"
-au lieu de parler au début de la pratique parler à la fin, avec prise de note à la suite
-comment entraîner ta capacité de reconnaissance des autres players entant que players?
-pratiquer le killing-score
-solo watcher, faire l'expérience d'un seul watcher qui call, observer son goût
-faire des scores dans d'autres lieux de la maison de la création pour se rafraîchir!
-persobservation: what about a leasy hour beer notes?