Tuning Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 26 septembre 2007

New Calls

CREUSER / DIGGING

DELOCALISER/ DELOCOLIZE = RELOCATE

FOCUS

EXPLORE

ANNULE / CANCEL

VIDE / EMPTY

ENREGISTRE / RECORD as STORE

REJOUE ENREGISTRE / PLAYBACK RECORD as RESTORE

BEGIN open up for a PROLOGUE & BEGIN as a RECORD call

BEGINE give the possibility to play a PROLOGUE

The weekly practice se déroule dans un nouveau studio de danse.

Nous commençons par observer l’espace, la lumière, les murs, les portes, les objets…

Plus le temps passe plus nous apprécierons cet espace.

Aujourd’hui toute mon attention se place sur la nécessité que j’ai d’identifier et de nommer clairement le COMMENCEMENT. Après avoir travailler la semaine dernière avec Franck sur les FINS, j’ai à présent un goût très prononcé pour la construction des Begin.

En effet, nommer le début donne la possibilité, comme dans la partition du blind trio, de trouver un point de départ. Cela permet de prendre le risque d’entrer dans l’espace pour le construire et trouver, de l’intérieur, son organisation et sa physicalité. Sans être sur de pouvoir faire aboutir son action a un point de commencement, nous pouvons entrer dans l’espace et donner à voir un PROLOGUE.

Ce call BEGIN permet aussi de marquer le temps d’un repère commun à partir duquel chacun commence à dérouler son rapport à la musicalité, à l’image. Comme une encre a laquelle je m’accroche, BEGIN implique l’action : de tisser en lien avec le commencement.

Begin marque la ligne temps d’un trait rouge que je vis comme étant un RECORD.Ce call met donc en jeu l’écriture et du même coup pose la question des mémoires.

Mon goût trop prononcé pour la composition par l’évidence m’empêche parfois de survire aux compositions plus incongrues.

Et mon flux de réflexion coule vers la mémoire que j’ai de notre conversation autour de la communication et de l’universalité…

We are practicing the weekly practice in a new dance studio.

We start to observe the space, light, walls, doors, and objects…

More the time is passing more we enjoy the space.

Today, I’m focusing on the necessity to identified and name clearly, the begining. After having working, with Franck, on looking and buildup an end, I enjoyed working on the beginning.

As the blind trio unisson, Calling for begin open up the possibility for looking for a starting point. It allows us to take the risk to enter the space and build, from the inside, an organization and physicality.

Without knowing if I really can end my action till a Beginning starting point, I can offer to see a PROLOGUE.

Call BEGIN also marks the time line and from this mark every body can start to read the relationship to the musicality, action and picture. As ink which one I hook, BEGIN involves the action: to weave in connection with the beginning.

Begin is a red light like RECORD and this call stimulate the choreographic writing, and by the way questioning ours memories.

The evidence makes my test for the composition, and refrains me sometime to survive at an incongruous composition.

Throughout the flow of the reflection, my memory brink me back to our conversation about communication and universality….

jeudi 13 septembre 2007

Remplace?

image issue d'une planche des signaux de circulation au sol pour les avions.

La langue des oiseaux



Suite à l'observation de Bapt sur la danse qui serait aussi un langage, la question continue de me chipoter. Ici, entre chaque signe (correspondant à une lettre) et son mouvement propre il y a nécessairement du mouvement qui échappe à la syntaxe.



Je m'avance: les signes qu'utilise la pieuvre forment un langage, un ensemble de signes consensuels qui permettent de communiquer efficacement. Le tuning utilise le langage qui est préexistant, le registre de call reste ouvert, ce à quoi nous sommes de plus en plus attentif. Pour la conduction, si j'imagine que la nécessité d'un nouveau signe puisse apparaitre au cours de celle-ci, il me parait impossible qu'il puisse être communiqué dans le même temps.

Il y a potentiellement autant de calls que de mots existants dans le cadre du tuning.

signe de pieuvre

Liste non exhaustive des signes utilisés par Olivier pour la conduction :

Jeu bruitiste, arrêter, jouer sur l’ambitus (phrasé sur toute la gamme à la manière de Fred Van Hove), plus vite, ralentir, boucles, point d’orgue, attention, allez-y, volume (+ et -), division de section, piqué, tessiture, accord large, varier, ne pas varier, accelerando, signe d’annulation, desselerando, suspension, fin proche, aller vers, précédent, casser la boucle, affecter un musicien à une main, interrupteur, balayage, longueurs des interventions, accent (long et court), action étouffée…