Tuning Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 30 septembre 2009

Player - Watcher - Observer (@mutin-06/2009)

vendredi 18 septembre 2009

considèrer l'échauffement

Comment re-commencer, re-start, re-play ou begin? Ce jeudi a commencé par de longs temps d'échange, sans montre. Le ventre urbain de l'école 6 se prête bien à laisser glisser les durées, sortir pour le sandwich est un vrai next, le soleil, j'ai faim, next organique.
Nous avons rappelé notre dernière pratique, la semaine de mai. Les diverses propositions traversées qui n'ont pas encore été postées. Le travail sur le titre, sur le remplace du watcher, sur l'expérience physique du remplacement du watcher, s'organiser physiquement pour regarder depuis le corps de l'autre. J'y ai découvert que je pouvais ainsi voir autrement. voir depuis une autre physicalité change concrètement ma perception. Si je regarde en intégrant le corps de Féli, je prend une certaine distance intérieure, depuis le corps de Bapt je touche une autre perception de l'espace. Pascale a mentionné l'effet sur la perception du temps quand elle regarde depuis Félicette.
Pascale a parlé du triangle suivant:
avant, pour être informé sur l'activité du player je regardais le player, aujourd'hui, après cette expérience, je peux aussi regarder le watcher pour être informé sur l'activité du player.

Nous avons évoqué la possibilité d'une perf de fin d'année (on est dans une école). Féli a évoqué la possibilité de faire une présentation avec un peu de moyen l'année prochaine. Nous avons évoqué Montpellier, là aussi des moyens. Probablement qu'évoquer le futur fait parti de l'échauffement à l'année.

Nous avons joué le score suivant: 5' d'échauffement, 3' de danse X chacun de nous à son tour, les autres sont watchers. La suite, plus intrigante, était de rejouer l'échauffement de l'autre puis de voir là où cela nous menait, donc pas de replay de la danse, mais où nous mène l'échauffement de l'autre. L'échauffement de Pascale était centré sur l'énergie, rendre le corps disponible, Féli plutôt ouvrir le corps et Franck réveiller la conscience de la peau, pour résumer. Comme souvent, l'échauffement apparaît par moment plus vivant respirant que le temps de danse spécifique, pas tjs. Parfois on peut noter de l'intérieur les moments ou cela "danse". Pascale a noté, à ce propos, qu'une fois que l'on rejouait l'échauffement de l'autre on était plus ouvert à l'inconnu, probablement parce que le connu était clair dans l'échauffement et que l'inconnu commençait avec le temps de danse de 3'.
A ta question d'hier Féli, "es-tu échauffé maintenant?" ce matin je peux te répondre que oui, le cul sur mes ischions devant ma tasse de thé je n'ai pas vraiment envie de bouger, mais par contre je perçois la mobilité de mon esprit autour des éléments de la pratique, à défaut d'avoir le corps prêt, les connections mentales se re-allument, vroum.