Tuning Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 14 octobre 2009

suite image La nuit n°12 de Jacques Monory

La lune inonde le visage blanc de Blonde, enfouie dans son manteau, avachie dans son fauteuil d'intérieur, les yeux clos. A travers le pare-brise, le ponton de l'embarcadère file doucement sous les pieds, à l'extrémité, le ciel s'ouvre grand, encadré par deux baraques-tour de guets allemandes, la mer est calme, j'ai de l'angoisse dans le ventre, il a plu récemment avec force, est-ce que j'attends quelqu'un? ou est-ce à mon tour de partir? à l'abri du regard, un petit bateau attend en contrebas. Je le vois.
Le doigt de l'homme à la bague en argent blanc cerclant la fragile pierre chinoise blanche est sur le point d'effleurer la main de Blonde posée sur son bas-ventre, inerte!

vendredi 9 octobre 2009

suite image

une image pour nuit N°12 de Monory?

samedi 3 octobre 2009

image ou une description que je m'en face une

une image pour Hamlet de Monory? j'ai en tête Les joueurs de football avec qui j'ai joué lors du dernier jeudi jusqu'à en perdre mon pantalon.

Jeudi 1er octobre, suite focus échauffement

J'ai repris un asanah que féli m'avait enseigné dans la semaine, elle l'a rejoint, Bapt s'est mis à l'unisson. Ensuite Féli a demandé que chacun propose quelque chose, quelque chose de sa pratique plus individuelle du warm up, Bapt a sorti sa corde à sauter et nous avons sauté à la corde à trois et seul, Féli m'a demandé la chambre de compression et nous avons soufflé en projetant l'air par la bouche comme lorsque l'on éternue par le nez. Je trouve joyeux et stimulant de partager chacun son tour un élément lié à son propre régime d'exercice (dixit steve) un complément à l'échauffement où l'on peut traverser d'autres stratégies; encore une possibilté de s'accorder.

vendredi 2 octobre 2009

Proposition de projet

Projet : Etude du rapport de signification d’une composition et de ses éléments constitutifs + effectuer des choix ensemble

Objet: HAMLET de Shakespeare ou LA NUIT N°12 de Jacques Monory

Choix du groupe concernant le lieu de travail et de visibilité
Choix du groupe concernant la définition d'un évènement, la durée des évènements et leur chronologie
Choix du groupe concernant les objets, costumes, lumières et son

Choix libre au danseur d’habiter un personnage, un objet ou un lieu (deux danseurs pouvant choisir le même personnage ou de s'identifier à l'environnement)
Choix libre au danseur du medium d’expression : voix, mouvement, constructions spatiales, manipulateur invisible

Les choix sont définis lors d’un temps d’exploration permettant d’identifier le potentiel de chaque sujet d’étude et le gout de chacun.

(le tuning est muet mais omniprésent)

Liste de sujet de recherches spécifiques au groupe du Tuning de Bruxelles

1 - PLAY-BACK: player / Watcher

2 - REPORT - se filmer, se regarder, poster sur le blog - report as a warm up - report pour le blog

3 - JOUER uniquement l'association de 2 CALLS

4 - Partenaring & On the go

5 - le TITRAGE

DESCRIPTIF DE LA RECHERCHE AUTOUR DU PLAY-BACK

Suite au désir d'une demande de residence au rerc de Montpellier Bap a lancé la question de nos spécificités concernant nos recherches autour de la pratique du Tuning Score de L.N. L'idée de cette premiére écriture est de commencer à repondre a cette question expliquant la pratique et l'interet que je porte a la pratique du Play-back.

DESCRIPTIF DE LA RECHERCHE AUTOUR DU PLAY-BACK

Dans la partition de Lisa Nelson, le Play-back est un moyen de se donner a voir ce que l'on a perçus de la danse de l'autre. Elle prend l'image d' un enfant qui va raconter avec des mots comment était ce qu’il a vu et qui pour une raison ou pour une autre va ce mettre a le rejouer physiquement. Elle ne parle pas d’imitation car il n’est pas question de reproduire un modèle quelconque mais bien de donner a voir ce que l’on a perçu.

Se rejouer le uns les autres permet d'éprouver physiquement la danse de nos partenaires et ainsi d'avoir une meilleure connaissance de leur organisation Kinesthésique. Cela nous renseigne également sur leur sens de la musicalité et ainsi sur leur goût pour la composition chorégraphique.

Actuellement nous avons un intérêt tout particulier pour le play-back de l’echauffement du danseur et celui du watcher.

Partition : Play-back de l’echauffement du danseur

En solo un danseur s’echauffe pendant 5 mn pour ensuite danser 3 mn. Les autres l’observent durant les 8 minutes puis chacun notre tour nous rejoueons ce que nous avons perçu de l’echauffement pour ensuite donner a voir une danse qui en découle. La durée de toute cette séquence est a la libre estimation de celui qui la joue. Seulement il utilisera le call begin pour indiquer le debut du play-back, il précisera, par le call Go, le commencement du solo dansé et enfin il appellera End pour signaler la fin de toute la séquence.

Cette pratique nous renseigne sur nos propres stratégies d’échauffement et sur ce qui en découle.

Partition : Play-back du watcher

En quatuor un watcher observe un autre watcher en train de regarder un danseur en solo. Ce danseur est lui même observer par un autre watcher. Nous avons donc 3 watcher et 1 playeur. Dans un second temps le watcher du danseur fera le playback de celui ci pendant que le watcher du watcher lui rejoura son watching. Le playeur a son tour observera le playback du watcher.

Comme le témoigne très bien Franck dans un des reports précèdant : " rejouer la physicalité de celui qui regarde nous fait voir autrement, et c’est très concrètement cela qui change la perception de la danse qui se joue." (Voir son descriptif de l’expérience billet : "considérer l'échauffement." )

Un autre aspect qui m' intéresse dans la pratique de cette partition est le changement de point de vue. Avant, pour être informé sur l'activité du player nous regardions le player, aujourd'hui, avec cette expérience, nous pouvons aussi observer le watcher du danseur pour récolter des informations sur l'activité de celui qui danse.