C'est ce qui retient mon attention en lisant le dernier report! Traduction: Est-ce que lorsque je change d'attention c'est une intention? Dans la vie courante cela ne procède pas de l'intention, l'attention voltige et change d'objet en permanence sans que j'en sois nécessairement conscient. La concentration est une volonté, une intention, il s'agit de maintenir l'attention. Nous jouons dans le tuning à rediriger l'attention en la rendant plastique, on la travaille, on l'exerce. Il est curieux de jouer et de donner l'occasion à quelqu'un de composer notre attention par le call shift. A la différence de la concentration qui est un exercice d'attention par une intention soutenue, l'attention à l'attention est d'une autre nature, elle travaille le même objet mais sans force, elle ne trace pas une ligne de tension mais un cercle, une sphère.

Mais qu'avons nous fait la semaine dernière? La matinée s'est achevé par un go de B & B collé au plan, graphique, puis jouant le volume. On s'est retrouvé le dos au radiateur devant une table face à la fenêtre. On a parlé des préférences/goûts de chacun dans le callage, un thème cher à bapt, brune c'est l'empathie/bousculer, franck c'est soutenir et bapt c'est spatial. C'est vite dit, hein. Je passe vite au travers parce que ce que je veux (intention) c'est retrouver pour demain les scores que l'on a joué qui ont étrangement vanishé de ma mémoire. J'espère les faire surgir en écrivant. Donc, puis on a définit un score. Il concernait l'attention. Il s'adressait à l'autre au départ puis, in fine il s'est retourné vers celui qui call, je call pour nommer mon attention. J'y suis, on callait pour dire quand notre attention changeait, cad. quand j'ai conscience que mon attention change d'objet (qu'on dit dans Vipassana) je dis change. Mais le plus excitant était la configuration, un player, un watcher et un observateur du wacher; Dans cette triangulation incomplète, car le player n'observe pas l'observateur du watcher, chacun observe ses changements d'attention (qui sont légions!!!!). A deux, ensuite:
le player joue et continue de nommer les changements d'attention qu'il attrape en lui et le partenaire watcher, lui, appel sustain, invite à faire durer certaines attentions chez le player.